Siège fermé tous les 1er mardis de chaque mois - Fête de la chasse, pêche et produits régionaux dimanche 18 juillet




Bilan saison 2016

Le congrès de la fédération du 8 avril a été  l’occasion de faire le bilan de l’activité de l’année écoulée. Découvrez la vidéo qui revient sur les actions et les chiffres à retenir de la dernière saison.

Chasseurs planteurs

Les chasseurs plantent des haies depuis 1987 en Charente Maritime. Un partenariat avec la Chambre d’Agriculture et le Département permet à la fédération d’aider les projets des ACCA. Reportage à Nieul les Saintes avec un chantier qui illustre l’apport des chasseurs à la biodiversité.

Les comptes de la bécasse

La mordorée est par excellence un gibier qui attire les passionnés. Le suivi dont elle fait l’objet implique autant les membres du Club National des Bécassiers que les professionnels de la fédération des chasseurs et de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage.  Chassée le jour, approchée la nuit pour des tentatives de baguage, la bécasse est décidément un gibier qui compte. 

Un froid de canard

En cas de gel prolongé, le préfet peut interdire l’exercice de la chasse. Les gibiers migrateurs sont particulièrement concernés. En Charente Maritime,  les chasseurs ont contribué à mettre en place un protocole « vague de froid » pour aider la préfecture à prendre  en cas de besoin des décisions adaptées à la situation. Explications. 

Un dimanche à la chasse

 l’opération nationale « Un dimanche à la chasse » peine souvent à trouver son écho localement. Ce n’est pas le cas sur la commune du GUA. Rencontre avec une ACCA qui a su en tirer profit pour communiquer.

Sécurité à la chasse

«  Même si les statistiques sur les accident de chasse évoluent à la baisse depuis plus de quinze ans, la sécurité reste  une priorité pour la fédération des chasseurs et tous ceux qui participent aux battues de plan de chasse. Chaque année en Charente Maritime il se prélève en effet près de 10 000 animaux ( sangliers, chevreuils et cerfs)  lors de battues qui concernent plus d’un chasseur sur deux. Une formation spécifique organisée à l’intention des gestionnaires de territoires de chasse a lieu régulièrement à Saint Julien de l’Escap. Théorique et pratique, elle est appréciée aussi bien par les novices que par les plus anciens. »

Chasseurs et Chercheurs

le pôle  nature de la cabane de Moins est au cœur d’un suivi scientifique de la migration des oiseaux d’eau. Chasseurs et chercheurs collaborent dans le cadre d’un programme  national de capture permettant d’en savoir plus sur les oies et les sarcelles quand elles font halte dans les marais charentais. 

Les chasseurs, sentinelles sanitaires

 La surveillance sanitaire de la mortalité anormale de la faune sauvage est une activité en plein développement au sein de la fédération des chasseurs. Du signalement d’un lièvre trouvé mort à l’autopsie d’un chevreuil, en passant par la collecte de rates de sangliers, une journée avec le référent de la fédération permet de mesurer la variété d’une mission d’intérêt public.

La prévention du braconnage

 Reportage dans les pas des agents de développements assermentés de la fédération, lors d’un dimanche passé à surveiller les territoires et à contrôler le respect du plan de gestion du lièvre dans le Nord de la Charente Maritime.